Mon nombril est-il écolo ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - écologie

Fil des billets

vendredi, septembre 4 2009

Et si on taxait les sondages ?

Ce matin, les journaux ont beaucoup parlé de 2 sondages, donnant tous les deux des chiffres très défavorables à la future Contribution Climat et Énergie (d'accord, tout le monde appelle ça la Taxe Carbone...).

On peut y constater que les personnes interrogées ne sont pas à une contradiction près. Démonstration :

Extrait du sondage TNS-Sofres : "Les Français estiment très majoritairement (pour 63% d’entre eux) que, d’une manière générale, les particuliers font assez d’efforts pour consommer moins d’énergie."

Extrait du sondage CSA : A la question, "Au cours des 12 derniers mois, avez-vous personnellement réalisé des travaux à votre domicile ou acheté un équipement dans le but de limiter votre consommation d’énergie ?", 66% des personnes interrogées ont répondu Non.

Question à ceux qui sont forts en math : ça fait combien de Français qui se foutent de la gueule des sondeurs ?

sondage

Nb : perso, je trouve un peu gonflé, lorsqu'un sondage porte sur un échantillon de 1000 personnes, de titrer "Les Français estiment que...".

lundi, juin 15 2009

Grenelle : est-il vraiment urgent de ne rien faire ?

reduisons_nos_dechets Sur le site de l'ADEME, les slogans nous alertent : "Faisons vite, ça chauffe", ou bien "Réduisons vite nos déchets". Le gouvernement, par le voix de son Agence de l'environnement, nous demande d'agir vite, et il a raison.

C'est cette urgence écologique qui avait poussé ce même gouvernement à annoncer, le 18 mai 2007, la création du Grenelle de l'environnement. 2 ans plus tard, voici venu le temps de tirer un 1er bilan. Le Grenelle a donné lieux à des échanges endiablés. Il a suscité des controverses, des polémiques, des moqueries, et des espoirs. ADEME Les sujets de dissensions ont été nombreux, mais heureusement, il a également eu des sujets de consensus.

Bref, au final, on peut constater que... que...

Bon, en fait, pour être honnête, on ne peut rien constater du tout. Enfin si, on peut constater que tout le monde n'est pas pressé d'agir.

2 ans plus tard : la loi Grenelle I, vidée de sa substance par de nombreux amendements, n'a toujours pas été votée. La loi Grenelle II n'en n'est qu'à ses balbutiements, et le paquet Grenelle III a tout simplement été annulée... Pire, de nombreuses mesures du Plan de relance économique vont à l'encontre du Grenelle (relance du secteur automobile, construction d'autoroutes, d'un circuit de F1, etc).

En 2007, au moment de l'ouverture du Grenelle, le GIEC annonçait qu'il restait "10 ans pour agir" (crédo repris récemment par Yann Arthus-Bertrand dans son film Home). Et la France vient de passer 2 ans à discuter de mesures qui ne sont qu'une goute d'eau dans un océan de gâchis.

Heureusement, le Grenelle 1 aura quand même eu un effet positif. Il a réconcilié les mouvements écologistes (Hulot, Bové, les Verts...) qui ont du coup, choisi d'aller ensemble mener la bataille des urnes. Ça nous a donné le succès d'Europe-Écologie aux élections européennes, est ça, c'est enfin une bonne nouvelle !

jeudi, avril 23 2009

Etape no 10 : « Je fais mon compost » (bonus)

J'ai acheté, pas cher, un "composteur" dans une grande surface. Quelques semaines plus tard, j'ai l'ai vu dans une publicité, mais avec une description qui m'a laissé perplexe...

A vous de juger :

composteur

  • "Avec une grille au sol pour éviter les insectes parasites". Mon bac ne comporte pas cette grille, et heureusement ! Les insectes sont indispensables à la décomposition des déchets. Sans insectes, pas de compost !
  • "Dispositif pour cadenas intégré". La encore, je ne comprends pas bien. Vous pensez vraiment qu'une personne mal intentionnée viendrait, la nuit, pour me piquer mes déchets ? Peut-être devraient-ils également prévoir une caméra de vidéo surveillance !

mercredi, février 25 2009

Etape no 12 : « Je trie mes déchets »

Il faut bien reconnaitre que pour le particulier plein de bonne volonté que je suis, le tri sélectif se transforme parfois en parcours du combattant.

Lire la suite...

lundi, février 18 2008

Etape no 10 : « Je fais mon compost » (épisode 2)

compostMe voici donc, remuant mon compost, comme me l'a si simplement expliqué l'ADEME. Lorsque subitement, tout droit sortie d'une émission de télé-réalité, j'aperçois un énorme ver blanc, du genre bien gluant.

Evidemment, dans du compost, il était prévisible de trouver des bestioles. Mais à vrai dire, je m'attendais plutôt à voir de gentils petits vers de terre (comme Max, dans Maya l'Abeille). Du coup, quand j'ai vu le grassouillet petit frère de Predator, mon premier reflexe a été de le trucider (c'est mon coté Schwarzy).

Heureusement pour la survie de son espèce, ce ver n'était pas solitaire.

Lire la suite...

lundi, février 11 2008

Etape no 10 : « Je fais mon compost »

Grande révolution dans ma petite vie de citadin nombrilique, je suis maintenant installé dans une maison individuelle. A moi les joies du jardinage !

Par la même occasion, je découvre également les nombreux cas de conscience du néo-jardinier qui aimerait ne pas trop polluer ses tomates la planète. Laissez-moi vous dire que ce n'est pas un mince affaire, et que je tiens là l'occasion de remplir quelques billets.

Mais commençons par le commencement...

Lire la suite...

mercredi, novembre 7 2007

Etape no 9 : « Je distingue le recyclable du recyclé »

C'est en ce moment "La Semaine nationale de la réduction des déchets". Pour l'occasion, le Monde publie un article sur le sujet : Tri sélectif : la France en retard sur ses voisins. Il y est question du "Point Vert", ce symbole sans utilité pour le consommateur, qui indique simplement qu'un fabricant d'emballage a payé sa cotisation (obligatoire) à Eco-Emballages.

Lire la suite...

vendredi, avril 13 2007

Etape no 8 : « Je m'informe, et je vote ! »

Le GIEC n'en fini pas d'alerter les "décideurs" sur les causes et conséquences du réchauffement climatique.

Le but de la manœuvre n'est pas de sauver les baleines ou les ours, mais d'éviter à la planète tout entière (nous y compris) quelques petits désagréments parmi lesquels on peut citer (dans le désordre) : la sècheresse et la canicule, les catastrophes climatiques, les épidémies, la famine et la guerre.

A force de s'adresser à des dirigeants qui s'en moquent, je suggère que le prochain rapport du GIEC porte le titre suivant : "Le réchauffement climatique pour les nuls".

Lire la suite...

vendredi, janvier 19 2007

Etape no 7 : « J’éteins la lumière »

D'accord, j'avoue : je ne sais pas éteindre la lumière ! Mais, monsieur le juge, j’ai une circonstance atténuante.

Lire la suite...

lundi, décembre 25 2006

Etape no 6 : « J'économise l'eau de vaisselle »

Les fêtes de fin d’année sont propices au choc des cultures. Si, je vous assure ! Imaginez une famille qui fête Noël : le repas s’est bien déroulé, mais voici venu le terrible moment de la vaisselle ! Attention, terrain glissant…

Lire la suite...

vendredi, décembre 15 2006

Etape « hors-série spécial Noël » : Rendre le Père-Noël écolo

Cette année, j’ai décidé de rendre le père Noël écolo. Et je ne vous parle pas simplement d’acheter du papier cadeau recyclé. Non ! Mon projet est plus ambitieux. Je vais traquer (à ma manière...) dans les catalogues de jouets ceux qui sont écologiquement responsables.

Lire la suite...

mercredi, décembre 13 2006

Etape no 5 ter : « Je mange moins de viande »

Désolé... j'insiste.
Vous avez peut-être eu l'impression que cette histoire de pets de vaches n'était pas très sérieuse. Les agences de presse classent ce type de dépêches dans la rubrique "Insolite", on en rigole chez Ruquier, et la vie continue.
Sauf que... figurez-vous que le sujet commence à intéresser très sérieusement les spécialistes de la finance. Tenez, un exemple : la Caisse des Dépôts (il n'y a aucun jeu de mot planqué la dessous) a publié une étude très sérieuse (plus d'info ici) sur la quantité de gaz émise par l’agriculture.
Alors, les banques se découvrent d'un seul coup une conscience écologique ? En voici la raison :

Lire la suite...

lundi, décembre 11 2006

Etape no 5 bis : « Je mange moins de viande »

Comme l'indique l'article du Monde signalé par Pierre, le bétail est un grand producteur de gaz à effet de serre. Les ruminants semblent particulièrement visés : ils ont 4 estomacs et produisent énormément de méthane !
En résumé : manger moins de viande = moins de vaches = moins de pets, de rots et de bouses de vaches = moins de gaz à effet de serre !

Pour l'avenir, des chercheurs semblent avoir trouvé des aliments qui permettraient de réduire les gaz émis par le bétail. Ces types sont peut-être des bienfaiteurs pour l’humanité. Mais au quotidien, ça doit être dur d'avouer à votre entourage que vous bossez sur la réduction des pets de vaches...

jeudi, décembre 7 2006

Etape no 5 : « Je mange moins de viande »

Si ça avait été, simplement : "Je mange moins" ou encore "Je mange moins de saloperies", ça ne m'aurait pas étonné. Mais non, dans le Petit Livre Vert, il est écrit : "Je modifie ma consommation de viande".

Lire la suite...