Mon nombril est-il écolo ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - planète

Fil des billets

vendredi, avril 13 2007

Etape no 8 : « Je m'informe, et je vote ! »

Le GIEC n'en fini pas d'alerter les "décideurs" sur les causes et conséquences du réchauffement climatique.

Le but de la manœuvre n'est pas de sauver les baleines ou les ours, mais d'éviter à la planète tout entière (nous y compris) quelques petits désagréments parmi lesquels on peut citer (dans le désordre) : la sècheresse et la canicule, les catastrophes climatiques, les épidémies, la famine et la guerre.

A force de s'adresser à des dirigeants qui s'en moquent, je suggère que le prochain rapport du GIEC porte le titre suivant : "Le réchauffement climatique pour les nuls".

Lire la suite...

vendredi, février 2 2007

Et vous avez fait quoi pendant ces 5 minutes ?

Qu'avez-vous fait pendant ces 5 minutes de répit pour la planète, dans l'obscurité ? Voilà un super sujet, qui pourrait faire l’objet d’un questionnaire viral (vous savez, ceux qu’on se balance de blog en blog !)

Lire la suite...

mercredi, janvier 31 2007

Les ours polaires qui supportent le port du bermuda seront bientôt les rois du pétrole !

Saviez-vous qu'il reste encore plein de pétrole sur la planète ?

Lire la suite...

vendredi, janvier 19 2007

Etape no 7 : « J’éteins la lumière »

D'accord, j'avoue : je ne sais pas éteindre la lumière ! Mais, monsieur le juge, j’ai une circonstance atténuante.

Lire la suite...

lundi, décembre 25 2006

Etape no 6 : « J'économise l'eau de vaisselle »

Les fêtes de fin d’année sont propices au choc des cultures. Si, je vous assure ! Imaginez une famille qui fête Noël : le repas s’est bien déroulé, mais voici venu le terrible moment de la vaisselle ! Attention, terrain glissant…

Lire la suite...

mercredi, décembre 13 2006

Etape no 5 ter : « Je mange moins de viande »

Désolé... j'insiste.
Vous avez peut-être eu l'impression que cette histoire de pets de vaches n'était pas très sérieuse. Les agences de presse classent ce type de dépêches dans la rubrique "Insolite", on en rigole chez Ruquier, et la vie continue.
Sauf que... figurez-vous que le sujet commence à intéresser très sérieusement les spécialistes de la finance. Tenez, un exemple : la Caisse des Dépôts (il n'y a aucun jeu de mot planqué la dessous) a publié une étude très sérieuse (plus d'info ici) sur la quantité de gaz émise par l’agriculture.
Alors, les banques se découvrent d'un seul coup une conscience écologique ? En voici la raison :

Lire la suite...

jeudi, décembre 7 2006

Etape no 5 : « Je mange moins de viande »

Si ça avait été, simplement : "Je mange moins" ou encore "Je mange moins de saloperies", ça ne m'aurait pas étonné. Mais non, dans le Petit Livre Vert, il est écrit : "Je modifie ma consommation de viande".

Lire la suite...

mardi, novembre 28 2006

Etape no 4 : « Je bois l’eau du robinet »

Convaincu par le petit livre vert, j’ai décidé de laisser tomber l’eau minérale. Toutes ces bouteilles en plastique, même recyclées, ça fait beaucoup de pétrole et de CO2 pour de l’eau que je peux obtenir par ailleurs en ouvrant mon robinet.

Premier réflexe du consommateur qui a trop l'habitude de consommer : je me renseigne sur les carafes filtrantes. Quelle déception : d’abord, les filtres ne filtrent pas grand-chose, à part l’odeur de chlore. Pire, ils ont tendance à ajouter des bactéries dans l’eau ! Beurk… Et puis ça coûte cher et ça n’est pas recyclé.

Mais qu’en est-il alors de la qualité de l’eau de mon robinet ?
J’ai vérifié. Elle est « peu dure » et sa teneur en nitrates est identique à de nombreuses eaux minérales. Par contre, pas moyen de connaître sa teneur en pesticides. C'est également impossible pour l’eau en bouteilles. Eau_robinet Etrange...
Enfin, reste le goût de chlore, accentué par Vigipirate, mais que je dois pouvoir atténuer en laissant reposer l’eau dans une carafe.

De l’eau du robinet dans une carafe ordinaire... je n'en reviens pas ! Voila enfin une victoire de ma conscience écolo. C’est pas trop tôt !

Lire la suite...

vendredi, novembre 24 2006

Etape no 3 : « J’éteins les appareils au lieu de les laisser en veille »

Regardez moi, je fais un bel effort : j’éteins ma télé ! Et pour cette chaîne hi-fi qui a l’air de ne pas pouvoir s’éteindre complètement : hop, j’achète un bloc prise avec un interrupteur ! Quel talent !!! J’ai par contre plus de mal avec le magnétoscope, parce que je veux qu’il reste à l’heure…

Mais, surtout, mon gros point faible… c’est l’ordinateur. Parfois, il reste allumé toute la nuit, même pas en veille. Le disque dur tourne allégrement et le modem clignote comme un sapin de noël. Et tout ça pourquoi ? Heu… comment dire… la raison est-elle légalement avouable ?

Lire la suite...

mardi, novembre 21 2006

Etape no 2 bis : « J’évite les emballages superflus »

Aller… après l'échec d'hier, il faut que je trouve un autre moyen de satisfaire ma conscience écolo sur ce point !

Voyons voir ce que me propose l’ADEME (parce que y’a pas que Nicolas Hulot dans la vie !) : ne plus prendre de sacs plastiques aux caisses des grandes surfaces.

Fermement décidé à sauver les dauphins (ils s’étouffent avec les sacs), je retourne faire mes courses. Et en citoyen responsable, je ne prends pas de sacs à la caisse !

Par contre, sur ma liste, ajouté à la dernière minute, il y a un truc nouveau, un truc dont je n'avais pas eu l'utilité jusqu'à présent. Il est désormais griffonné : « ne pas oublier d’acheter des sacs poubelles »…

Sauver la planète est décidemment une mission pleine de paradoxe !

Lire la suite...

lundi, novembre 20 2006

Etape no 2 : « J’évite les emballages superflus »

reduisons_nos_dechets

Aujourd'hui, dans les allées de ma grande surface habituelle, j'ai ce crédo en tête : réduire les emballages.

Au rayon des biscuits, c'est l'horreur. Pas moyen de trouver des galettes bretonnes qui ne soient pas vendues sous forme de portions individuelles en sachets.

Au rayons des produits d'entretiens, c'est la même chose. Il y a quelques années, il était pourtant possible d’acheter des « eco-recharges » de lessive, produit vaisselle, etc.

Il va falloir que les mères Poulard et Denis fassent un effort, sans quoi ma conscience écolo va me passer un savon !

Ce billet à une suite ici

jeudi, novembre 16 2006

Etape no 1 bis : « J’optimise ma chasse d’eau »

Ce qui est bien, parait-il, avec ces petits gestes pour l’environnement, c’est que ça nous pousse à réfléchir à notre mode de vie, à notre consommation frénétique.

En bon débutant, j’ai donc voulu respecter ce principe de réflexion. J’ai regardé l’évolution de ma consommation d’eau et j’ai constaté un truc tout bête : elle a explosé depuis qu’une petite tête blonde a fait irruption dans mon appartement. Bains et tour de machines à laver quotidiens semblent avoir un effet désastreux sur l’environnement !

Conclusion de ma réflexion du jour : faire des enfants, ça n’est pas écologiquement très responsable…

Je crois que ma conscience écolo vient de me traiter de crétin.

mardi, novembre 14 2006

Etape no 1 : « J’optimise ma chasse d’eau »

J’aime bien cette phrase, le contraste entre un « j’optimise » (ça a un petit coté ingénierie de pointe) et « ma chasse d’eau » m’a amusé.
Alors c’est décidé, je commence par ça. C’est ludique et bien plus simple que d’installer un chauffe-eau solaire sur le toit de l’immeuble.
Alors voila, je leste une bouteille, je la place dans le réservoir de mes toilettes. Et la… grosse angoisse… Ben oui, j’ai furieusement envie d’essayer. De tirer un coup la chasse d’eau, juste pour voir quel effet ça peut bien produire sur l’environnement ! « A mais surtout pas monsieur ! » hurle ma toute nouvelle conscience écolo. « Tirer la chasse d’eau juste pour le plaisir… ça ne va pas la tête ! »
C’est ça mon premier geste pour la planète? Quelle frustration !

Bref… entre ma conscience écolo et moi, ça commence mal !

Lire la suite...